10 ans

Influence 10 ans

Un modèle d'affaires gagnant et une équipe
de passionnés

L'histoire d'Influence est composée de succès, d'embûches et surtout de passion. Voici un site qui souligne l'évolution de cette bonne idée tout en faisant un clin d'œil à quelques-uns de ses artisans.

Le début

2001

La « napkin »

2001

Premier client

2002

Mise à pied

2002

Vente avortée

2003

Le poids médias

2004

Influence fait parler

2005

Le bilan

2005

Montréal,
vue des USA

2006

La boule de cristal

2007

Toronto-Montréal

2007

Québec-Montréal

2007

À l'international

2007

Consécration

2008

Scolarius

2009

Dans l'espace

2010

Dix bougies

2011

Dix ans d’Influence

La plupart des gens se souviennent où ils étaient lorsque des avions piratés se sont enfoncés dans les tours jumelles du World Trade Center, le 11 septembre 2001. Jean-François Dumas, lui, était en train d’imaginer ce qui allait devenir Influence Communication.

Jean-François Dumas

« La première année, nous faisions n'importe quoi pour survivre, de la consultation au marketing... », se souvient Jean-François.

Quelques jours plus tard, lui et Daniel Gagné se rencontraient dans un restaurant pour jeter les bases, sur une simple serviette de papier, du système ICE (Interactive Communication Environment), la plateforme qui allait éventuellement leur permettre d’analyser le contenu de médias écrits et électroniques de 160 pays en 22 langues et de donner un poids à la nouvelle. Influence Communication était née.

Mais les deux fondateurs ont trimé dur pour qu’Influence devienne l’entreprise que l’on connaît aujourd’hui. « La première année, nous faisions n’importe quoi pour survivre, de la consultation au marketing, se souvient Jean-François. Pendant ce temps, nous développions notre expertise principale en approchant différents fournisseurs dans le monde, même si nous n’avions pas encore de clients! »

À l’époque, plusieurs entreprises offraient des services de revues de presse. Un fournisseur se spécialisait dans les journaux québécois, un autre dans les médias électroniques, et pour savoir ce qui se disait sur eux dans les autres pays, les clients s’abonnaient à autant de fournisseurs dans autant de pays.

Influence proposait de regrouper ces différents services et de devenir le guichet unique de ses clients, en plus d’analyser toute cette information pour lui donner une valeur ajoutée. « Le défi n’est pas de tout savoir, mais de savoir la bonne chose », explique Jean-François. C’est donc un ambitieux service de courtage d’information, s’adressant aux plus grandes corporations de ce monde, que devait vendre Influence.

« Nous développions notre expertise principale en approchant différents fournisseurs dans le monde, même si nous n'avions pas encore de clients! »
Jean-François Dumas, président

« Pour montrer notre savoir-faire, nous devions trouver un client étalon », explique Jean-François Dumas. C’est alors qu’il frappe à la porte d’un fleuron de l’économie québécoise, Bombardier, pour lui offrir ses services gratuitement durant six mois. « Ils étaient satisfaits de l’essai, se rappelle-t-il, mais ils voulaient aller en appel d’offres pour continuer le service. »

Carte de Daniel Gagné

En 2002, Daniel Gagné doit être mis à pied.

Pendant ce temps, Influence ne roule pas sur l’or. En 2002, Influence affiche des revenus totaux de 17 000 $. Daniel Gagné doit être mis à pied. Et même si Influence remporte finalement l’appel d’offres auprès de Bombardier, qui devient son premier client régulier, les deux fondateurs songent à vendre leur entreprise à une firme de Montréal pour la modique somme de 100 000 $. Heureusement pour la suite des choses, l’offre est refusée.

Le poids médias arrive

C’est en 2004 que la notion de poids médias, qui fera plus tard la réputation d’Influence, est utilisée pour la première fois dans une analyse quantitative. « Au début, nous nous gardions une petite gêne, explique Jean-François Dumas. Nous savions que nous tenions un concept intéressant, qui pouvait être copié, mais en 2005, nous étions assez solides pour approcher Charles Grandmont (aujourd'hui rédacteur-en-chef adjoint à L'actualité), à la revue Infopresse, avec notre idée. » Un premier article sera publié, mentionnant la méthode de mesure aujourd’hui utilisée sur toutes les tribunes.

Aujourd’hui, bien que sa méthode de calcul soit tenue aussi secrète que la recette de sauce à Big Mac, la notion de poids médias a littéralement fait le tour du monde, partant de Montréal à Abu Dhabi en passant par Berlin et la Californie. Depuis trois ans, Influence participe à la revue de l’année de la chaîne Al Jazeera.

Ici, les Québécois sont devenus familiers avec la notion de poids médias. Chaque semaine, Influence publie son top 5 de l’actualité, qui classe, par ordre d’importance, les nouvelles qui ont retenu l’attention des médias. Jean-François est régulièrement appelé à commenter ces données à différentes émissions de radio et de télévision.

Après les élections fédérales de 2011, Influence révèle d’ailleurs une plus grande corrélation entre le poids médias et l’issue du vote qu’avec les résultats des différents sondages. En effet, depuis les trois dernières élections ayant eu lieu au Québec, la marge d’erreur a été plus mince du côté d’Influence que chez plusieurs sondeurs. « Nous ne sommes pas sondeurs, mais nous analysons ceux qui influencent l’opinion publique. Peut-on encore douter de l’influence des médias sur les intentions de vote? Je ne pense pas. »

Le technicien de l’ombre

Si l’on connait déjà Jean-François Dumas pour ses nombreuses apparitions à la télévision, Daniel Gagné, lui, demeure plutôt dans l’ombre. C’est pourtant lui qui a conçu la mécanique informatique derrière Influence, de la plateforme de livraison au système de tri de données en passant par Scolarius, un logiciel permettant d’évaluer le degré de scolarité requis pour comprendre un texte, l’un des nombreux outils qui font la fierté des deux entrepreneurs.

Daniel Gagné

C'est Daniel Gagné qui a conçu la mécanique informatique derrière Influence.

La technique est une raison importante derrière le succès d’Influence, mais le service aussi. De multiples niveaux de surveillance médiatique sont offerts selon les besoins particuliers du client. En temps de crise, le service « 911 », auquel ont recours des sociétés cotées en bourse lorsqu’elles sont dans l’eau chaude, permet de savoir tout ce qui se dit sur un client dans un délai de quelques minutes. On a parlé de vous sur une radio à Marrakech? On va tout faire pour vous trouver l’extrait.

« Plusieurs entreprises font appel à nos services lorsqu’elles sont dans le trouble, révèle Jean-François Dumas. Lorsque je regarde un journal, je m'amuse parfois à évaluer le pourcentage d'une page consacrée à nos clients », dit-il.

On pourrait aussi s’amuser à évaluer le pourcentage de temps qu’occupent les médias dans la vie de Jean-François Dumas, c’est-à-dire beaucoup. Difficile pour l’homme qui baigne ainsi dans l’actualité de décrocher un instant de la nouvelle. « Lorsque l’un de mes fils était au primaire, raconte-t-il, il devait dire à la classe ce que faisait son papa comme travail. Il a expliqué que je regardais la télé et que je lisais les journaux. Un de ses camarades lui a alors demandé si j’étais au chômage! »

Le 11 septembre 2001, le citoyen moyen voyait 18 fois les avions fracasser les tours jumelles de New York. Depuis, Nicolas Sarkozy est devenu la personnalité la plus médiatisée pour des raisons non politiques en raison du culte de la personnalité des médias. Cinquante secondes dans la vie de Carey Price ont retenu plus d’attention qu’une semaine entière de couverture culturelle, toutes disciplines confondues.

Salle de médias

Des centaines de millions de nouvelles sont maintenant passées sous le radar d’Influence, certaines ne retenant pas l’attention des médias plus de deux heures. Il y a dix ans, l’événement médiatique qui allait définir la décennie avait lieu. Et pour vous assurer que vous ne rateriez rien, Influence était fondée.

Visitez le site d'Influence

Témoignages

«  Bombardier est fière d’avoir été le premier client d’Influence Communication. »

Bombardier tient à féliciter Influence Communication à l’occasion de son dixième anniversaire. En plus du soutien qu’il nous apporte chaque jour, le personnel d’Influence Communication est attentif à nos demandes spéciales et veille à ce que nous ayons tous les outils nécessaires pour accomplir notre travail.

Bombardier est fière d’avoir été le premier client d’Influence Communication, et nous exprimons nos meilleurs vœux pour l’avenir.

Haley Dunne
Chef et porte-parole principale,
Affaires publiques et communications, Bombardier Aéronautique

« Le tout dans un seul courriel. »

Depuis Verbatim, les choses ont bien changé dans le monde du monitorage, des médias et le monde des communications d’ailleurs. Cela se résume en un mot : Internet, et maintenant les médias sociaux avec tous les tweets qui l’accompagnent.  L’avantage de faire affaire avec Influence pour des services de monitorage réside dans le fait que dans un seul courriel le matin nous pouvons obtenir les mentions Radio / Télé, la revue de presse écrite dans le format désiré et les nouvelles diffusées sur Internet.

Roch Landriault
Vice-président, Relations médias
Le Cabinet de relations publiques NATIONAL

« L'équipe d'Influence Communication travaille avec des scalpels pour faire l'autopsie des médias. »

Jean-Francois Dumas incarne Influence Communication. Il remet en contexte les nouvelles dans l'actualité et à travers son analyse, j'en suis venu à mieux comprendre le Québec. Qu'est-ce qui intéresse les Québécois en dehors du CH de Montréal? Sommes-nous si nombrilistes? Le désintérêt pour l'actualité internationale m'a renversé. Moi qui croyais le Québec ouvert sur le monde... Méchante claque!

En fin de compte, l'équipe d'Influence Communication travaille avec des scalpels pour faire l'autopsie des médias traditionnels et dissèque l'information transmise par les nouveaux médias.

Benoit Dutrizac
Animateur, 98,5 FM

« Un éclairage totalement inédit sur les médias et la société, impossible avant l'arrivée d'Influence Communication. »

Nicolas Lacroix
journaliste FM 93

« Influence Communication offre une information pertinente, fouillée, fiable et précise. »

Comme cadre de plusieurs médias québécois dans le domaine économique, je puis constater aujourd'hui qu'Influence Communication  a toujours livré la marchandise, c'est-à-dire offert une information pertinente, fouillée, fiable et précise d'un point de vue scientifique et journalistique. Ce sont toutes des qualités recherchées par les médias, qui cherchent sans cesse à offrir à leurs lecteurs et auditeurs des sources crédibles pour étayer leurs contenus. De plus, pour la préparation de mon mémoire de maîtrise, portant sur la qualité du journalisme économique pratiqué au Québec, l'équipe d'Influence Communications m'a offert une contribution stratégique, qui a confirmé plusieurs postulats que j'avais avancés sur les habitudes de lecture et les attitudes des Québécois face à l'information diffusée par les médias. Ce fut un tournant de ma recherche et les travaux d'Influence ont fortement « influencé » le propos et la teneur de mon mémoire. Aujourd'hui, je les remercie pour cette contribution de grande qualité et pertinence. Merci encore.

Stéphane Desjardins
Directeur adjoint, franchise Argent, TVA Nouvelles

« La valeur publicitaire d'une nouvelle peut parfois valoir plusieurs millions. »

Influence Communication a su répondre à mon questionnement quant à l'importance et au niveau de pénétration d'une nouvelle dans les médias. On l'oublie, mais la valeur publicitaire d'une nouvelle peut parfois valoir plusieurs millions…

Merci Influence Communication!

Robert Poëti
Expert en sécurité publique

« Pour moi, Influence Communication est la plus belle invention depuis la zappette. »

IC pose un regard sur les médias qui prouve que nous sommes une société médiatiquement distincte. Les palmarès hebdomadaires en témoignent intelligemment. Merci et bon anniversaire!

Marie Plourde
journaliste et animatrice

« Un entrepreneur qui m'a appris quelque chose. »

Pierre Duhamel, journaliste, conférencier et consultant
journaliste

« Des chiffres pour remplacer les vagues perceptions. »

Influence met enfin des chiffres, pour remplacer les vagues perceptions de naguère: de quoi au juste a-t-il surtout été question dans les médias? Expertise d’autant plus précieuse qu’ils arrivent maintenant à l’étendre aux médias sociaux.

Marie-Claude Ducas
Chroniqueuse, Journaliste, Blogueuse

« Pour un point de vue plus scientifique de l'actualité médiatique – et pour le gazouilleur sympathique. »

Steve Boudrias
twitter.com/aquaplanant

« Les chroniques d'Influence Communication : extrêmement instructif. »

À titre de citoyen, j’écoute vos chroniques à toutes les semaines au 98,5 FM.

J'avais entendu parler des périodes de "slow news", mais les chroniques d'Influence Communication au 98.5FM m'ont fait réellement comprendre ce que c'était avec des exemples concrets de nouvelles qui ont eu une attention médiatique surprenante, comme le Bye Bye 2008.

Bien des chroniqueurs et commentateurs parlent de comment un grand titre dans les journaux influencera la scène politique, mais Influence Communication explique comment et pourquoi les nouvelles se retrouvent dans le journal en premier lieu. Extrêmement instructif!

Continuez votre excellent travail!

François-Guy Gallant
Auditeur du 98,5FM

« Une fenêtre vers les nouvelles du monde. »

Puisque vous êtes une fenêtre, un filtre vers les nouvelles du monde. C'est toujours pertinent, intéressant et porte régulièrement à la réflexion. Merci de partager votre expérience!

Sébastien Lauzon
www.facebook.com/sebaslauzon

« Bon anniversaire à Influence Communication ! »

Nous vivons dans un siècle où l'influence - celle qui marque nos sociétés, leur fonctionnement- , est la communication. La communication non seulement en tant qu'outil technologique, mais aussi, et surtout, en tant qu'outil de pouvoir. Pouvoir politique, pouvoir social, pouvoir économique...pouvoir citoyen. Ainsi, dans ce monde éclaté où tourne sans cesse et plus que jamais cette grande roue qu'est l'information, il fait bon d'avoir et de conserver des points repères, histoire de bien balancer et nuancer l'impact d'une nouvelle et la force que celle-ci possède réellement. À sa façon, Influence Communication jette ce regard sur ces nouvelles qui nous "bombardent" au quotidien et d'heure en heure, en nous permettant de prendre le recul nécessaire afin de mieux en peser son réel "pouvoir." Bon anniversaire à Influence Communication !

Martin Simoneau
@M_Simoneau

2001 – Le début

Le 11 septembre 2001, Jean-François Dumas est à imaginer Influence Communication, au moment où se déclenche l'événement médiatique qui va définir la décennie.

2001 – La « napkin »

Le système ICE voit le jour… sur une serviette de table, dans un restaurant grec de la rue Prince-Arthur.

2002 – Premier client

Bombardier est le premier client régulier (et gratuit!) d'Influence Communication, qui peaufine son modèle d'affaires. En 2011, Bombardier est toujours au poste.

2002 – Mise à pied

Daniel Gagné, qui deviendra éventuellement co-propriétaire d'Influence, doit être mis à pied, tellement la situation financière est précaire.

2003 – Vente avortée

Les propriétaires d'Influence offrent de vendre leur entreprise à une firme de Montréal, pour 100 000 $. L'offre est re-fu-sée…

2004 – Le poids médias

Pour la première fois, la méthode du poids médias est utilisée dans une analyse quantitative préparée pour un client.

2005 – Influence fait parler

Première mention d'Influence Communication et du poids médias dans un article d'Infopresse, sous la plume de Charles Grandmont.

2005 – Le bilan

Publication du premier bilan de l'actualité du Québec, une habitude qui sera éventuellement étendue au Canada et au reste du monde.

2006 – Montréal, vue des USA

Influence rend publique son étude sur la médiatisation de Montréal aux États-Unis. 5000 journaux américains ont été recensés pour l'étude.

2007 – La boule de cristal

Influence prédit pour la première fois le résultat des élections au Québec, à l'intérieur de la marge d'erreur des grands sondages.

2007 – Toronto-Montréal

Publication d'une étude sur la médiatisation de Toronto et de Montréal à l'extérieur du Canada. La Ville Reine est presque deux fois plus visible, mais Montréal remporte la palme pour le tourisme.

2007 – Québec-Montréal

Influence jette un peu d'huile sur le feu de la rivalité Québec-Montréal (ou Montréal-Québec?) en tentant d'identifier les coupables. C'est la faute de la radio… de Québec!

2007 – À l'international

Le bilan international de l'année est présenté pour la première fois à Berlin, au News Exchange.

2008 - Consécration

Influence Communication ouvre le Arab Broadcast Forum, à Abu Dhabi.
Jean-François Dumas est présenté par… Ban Ki-Moon, secrétaire général de l'ONU!

2009 – Scolarius

Influence met au point son outil de mesure de littératie, Scolarius. www.scolarius.com.

2010 - Dans l'espace

Influence envoie sa revue de presse en orbite au patron du Cirque du soleil, Guy Laliberté, qui la recevra tout au long de son séjour à bord de la station spatiale internationale.

2011 – Dix bougies

Influence célèbre son dixième anniversaire et la maturité qui vient avec. L'entreprise compte des clients prestigieux, et son expertise est souvent reprise dans les médias.